?>
Association Equipes Jeunes Espoirs 2016-2017

Espoirs 2016-2017

Photo Espoirs 2016-2017
Les ESPOIRS DU CASTRES OLYMPIQUE sont dans la poule 1 de la catégorie Espoir. 

Les équipes en Elite 1 : Agen, Aviron Bayonnais, Bordeaux, Clermont, Montpellier, Narbonne, Oyonnax, Perpignan, Section Paloise, Stade Français, Stade Rochelais, Stade Toulousain, Toulon

Les Entraînements ont lieu les :


Lundi soir à 18h30 au Levezou : récupération
Mardi soir à 18h30 au stade du Rey 
Mercredi soir à 18h30 au Levezou
Jeudi de 18h30-20h00 au Rey
Vendredi soir à 18h30 au Levezou


Présentation : 


Manager : Thierry BOURDET
Entraineur des avants : José DIAZ

Entraineur des arrières : Frédéric SEGUIER
Préparateur Physique: Jean Pierre SUGNER
Docteur : Jean-Michel AURET
Kinésithérapeutes : Pierre CHARRIN et Xavier BRUNO
Intendant : Francis JUILLARD
Vidéo : Gwenael OLAYA

Espoirs 2016-2017 - les dernières photos

+ de photos

Calendrier Espoirs 2016-2017

 
 
Date DOMICILE       Score     EXTERIEUR
25/09/2016 CASTRES OL 18-18 AS MONTFERRANDAISE
02/10/2016 UNION BORDEAUX BEGLES 12-15 CASTRES OL
09/10/2016 US OYONNAX 35-31 CASTRES OL
16/10/2016 CASTRES OL 31-24 RC NARBONNE MEDITERRANEE
30/10/2016 STADE FRANCAIS PARIS 24-27 CASTRES OL
06/11/2016 CASTRES OL 31-12 MONTPELLIER RC
13/11/2016 U S A PERPIGNAN 42-12 CASTRES OL
20/11/2016 CASTRES OL 17-41 AVIRON BAYONNAIS
04/12/2016 SECTION PALOISE 58-19 CASTRES OL
11/12/2016 CASTRES OL 14-7 STADE TOULOUSAIN RUGBY
18/12/2016 STADE ROCHELAIS 47-25 CASTRES OL
08/01/2017 CASTRES OL 20-19 RC TOULONNAIS
15/01/2017 SU AGEN 19-12 CASTRES OL
22/01/2017 AS MONTFERRANDAISE 27-26 CASTRES OL
29/01/2017 CASTRES OL 23-3 UNION BORDEAUX BEGLES
05/02/2017 CASTRES OL 10-3 US OYONNAX
19/02/2017 RC NARBONNE MEDITERRANEE 20-23 CASTRES OL
26/02/2017 CASTRES OL 34-17 STADE FRANCAIS PARIS
05/03/2017 MONTPELLIER RC 17-29 CASTRES OL
12/03/2017 CASTRES OL 47-14 U S A PERPIGNAN
26/03/2017 AVIRON BAYONNAIS   CASTRES OL
02/04/2017 CASTRES OL   SECTION PALOISE
09/04/2017 STADE TOULOUSAIN RUBGY   CASTRES OL
16/04/2017 CASTRES OL   STADE ROCHELAIS
23/04/2017 RC TOULON   CASTRES OL
07/05/2017 CASTRES OL   SU AGEN

Résumé Match amical contre Mazamet

 Après un déplacement le samedi 27 août à Narbonne, et une défaite 24 à 12, les Espoirs du CO se déplaçaient ce vendredi 2 septembre pour leur deuxième rencontre amicale chez les voisins Mazamétains. L’objectif du staff était de continuer à mettre le projet de jeu en place avant la reprise du championnat de France qui aura lieu le dimanche 25 septembre à Castres contre le dernier finaliste du championnat Espoirs élite 1, l’ASM.

Une victoire sur le score de 50 à 31 et des séquences de jeu intéressantes, les Espoirs du CO ont répondu aux attentes de leurs entraîneurs, même s’il reste encore des secteurs de jeu à travailler.
Prochaine rencontre amicale ce samedi 10 septembre à 17h00 contre les Espoirs du stade Toulousain à Brassac.

Résumé 1ère journée

 CO – ASM : 18- 18 (mi-temps : 15 - 6)

C’est avec sa nouvelle étiquette de promu que nos jeunes Espoirs recevaient le dernier finaliste de ce championnat de France espoirs Elite 1. Dans une rencontre marquée de nombreuses fautes et imprécisions de chaque côté, ce premier match s’est finalement soldé un match nul 18 à 18.

Une première mi-temps où les Castrais, appliqués en conquête et intraitable en défense, ont su convertir par l’intermédiaire de Maxime JAVAUX toutes les fautes Montferrandaises pour mener logiquement à la mi-temps sur le score de 15 à 6. Une 2ème mi-temps où l’ASM faisait parler sa puissance pour revenir petit à petit dans la partie. A la78ème minute de jeu, l’arbitre prenait la décision d’exclure temporairement le droitier Castrais pour une faute en mêlée. L’ASM prenait l’avantage au score, et se dirigeait vers la victoire. Mais c’était sans compter sur un excellent état d’esprit du CO qui, dans les arrêts de jeu, obtenait la pénalité du match nul, que Maxime JAVAUX ne se privait pas de convertir.

Félicitations à l’ensemble de l’équipe pour cette générosité et ce bel état d’esprit qu'il faudra renouveler dimanche prochain à Bordeaux, dernier champion de France de cette catégorie Espoirs, en attendant le retour des blessés.

Résumé 2ème journée

Après la réception la semaine dernière du dernier finaliste du championnat Espoirs Elite 1 l’ASM, les Espoirs se déplaçaient cette fois chez le champion en titre, l’UBB. C’est une véritable sensation qu’ont  réalisé nos jeunes joueurs dans cette deuxième journée en s’imposant en terre Bordelaise sur le score de 15 à 12.

Une première mi-temps où les défenses ont pris le pas sur les attaques, et ce sont finalement les buteurs qui ont fait évoluer le tableau d’affichage. A ce jeu, c’est l’UBB, par l’intermédiaire de leur demi d’ouverture Ben Chalmers, qui a pris l’avantage au score de 9 à 6.

Au retour des joueurs, le jeu a repris sur le même rythme, avec des intentions de chaque côté, des déchets techniques et des défenses qui ne lâchaient rien. A ce jeu, le CO se montrait plus discipliné, et au final grâce à la justesse du tir au but de Maxime JAVAUX, c’est le CO qui remportait ce bras de fer.

Prochaine rencontre à Oyonnax ce dimanche 9 octobre.

 

Résumé 3ème journée

US Oyonnax - Castres : 35 - 31

Pour le compte de la 3ème journée de championnat, les Espoirs ne sont pas passés loin de leur deuxième succès en déplacement.

Effectivement, à la 79ème minute de jeu, le CO avait fait le plus dur en inscrivant un essai au milieu des poteaux par l’intermédiaire de Bernard REGGIARDO et transformé par Maxime JAVAUX, ce qui leur permettait de mener à ce moment-là sur le score de 31 à 28.

Malheureusement à l’image de la dernière demi-finale disputée contre ces mêmes Oyonnaxiens, l’issue allait tourner en leur faveur dans les arrêts de jeu. En effet, l’arbitre accordait une dernière pénalité à Oyonnax sur mêlée, alors que nos jeunes s’étaient montrés jusque-là dominateurs dans ce secteur, Oyonnax choisissait la pénale touche et inscrivait l’essai de la victoire par leur puissant 3ème ligne Swerling à la 83ème minute de jeu.

Jusqu’à ce dénouement, les débats entre ces deux équipes étaient restés équilibrés.

Une première mi-temps contre le vent bien maîtrisée, et un score à la pause à l’avantage du CO de 14 à 11, avec un essai de Jaminet à la 29ème et 3 pénalités de Maxime Javaux, contre un essai et 2 pénalités d’Oyonnax.

Performants en conquête, nos jeunes avaient su répondre présents face à la densité physique de cette équipe d’Oyonnax renforcée par 4 Pros, et ce, malgré beaucoup d’absents côté Castrais, ce qui prouve le bon état d’esprit de cette équipe.

Castres empoche le bonus défensif.

Prochaine rencontre ce samedi 15 octobre à 15h00 au stade du Rey.

 

Résumé 4ème journée

Castres - Narbonne : 31 - 24

En recevant Narbonne ce samedi 15 octobre, les espoirs du CO avaient à cœur de bien finir ce 1er bloc de match. Objectif atteint avec cette victoire sur le score de 31 à 24.

C’est Narbonne qui a ouvert le score dès la 3ème minute de jeu par l’intermédiaire de leur ouvreur après une faute castraise sur pénalité. Le CO répliquait dès la 5ème minute de jeu, après une conquête en touche et un travail dans l’axe de ses avants, suivis par un beau mouvement des ¾ et une remise à l’intérieur de François FONTAINE à son ailier Gaëtan AVIZOU pour un essai imparable qui n'était pas transformé (5-3). Une pénalité de chaque côté et le score après le premier quart d’heure était de 8 à 6 en faveur de CO. Narbonne ne lâchait rien, à l’image de son 3ème ligne centre très présent au cours de cette partie, et profitait de chaque ballon tombé ou mal exploité par le CO pour porter le danger dans le camp castrais. Le CO continuait à produire beaucoup de jeu, et à la 19ème minute de jeu, concrétisait cette domination, pour inscrire leur deuxième essai par son pilier Théophile SENTENAC, avec la transformation de Julien CAMINATI. Le CO se détachait pour mener 18 à 6. Narbonne arrivait à remettre la main sur le ballon, et imposait à son tour de grosses séquences de jeu aux castrais, qui se mettaient à la faute. Les Narbonnais choisissaient la pénal touche, et après un travail des avants dans l’axe, c’est le demi-mêlée qui marquait, sur un renversement de jeu, leur 1er essai. Avec la transformation, Narbonne recollait au score avant la mi-temps 18 à13. Une pénalité supplémentaire de Julien CAMINATI à la 42ème minute de jeu permettait aux castrais de virer en tête à la pause 21 à 13 malgré deux cartons blancs et une infériorité numérique.

Les consignes à la mi-temps étaient de marquer assez rapidement, afin de ne pas laisser cette équipe de Narbonne revenir dans la partie. Malheureusement, c’est Narbonne qui frappait le premier dès la 44ème minute de jeu sur une attaque castraise, ...un ballon tombé..., un contre au pied de l’ailier narbonnais, qui se faisait reprendre à 5 mètres de l’en-but castrais, mais qui a pu tout de même transmettre à son arrière. Avec la transformation, Narbonne revenait à 3 points des castrais (21-18). Les Castrais sous pression, multipliaient les fautes, et Narbonne en profitait à la 48ème minute de jeu pour revenir à égalité sur pénalité (21-21).

Castres sentait le danger se rapprocher, et décidait de remettre un coup d’accélérateur pour marquer un nouvel essai transformé à la 55ème minute de jeu par Julien CAMINATI (28-21). Une pénalité de chaque côté, et c’est le CO qui finalement s’imposait dans cette partie sur le score 31 à 24. Narbonne se contentait d’un point de bonus. Dès lors les castrais peuvent souffler après ce 1er bloc et un week-end de repos, avant un déplacement au Stade Français le dimanche 30 octobre.

 

Résumé 5ème journée

St Français - Castres : 24 - 27
Les espoirs du Castres olympique ont entamé de belle manière leur deuxième bloc de 4 matchs par une victoire au Stade Français.
 
Les espoirs du CO avaient fait le choix de démarrer cette partie, sur le terrain synthétique du PUC, face au vent. Après seulement 2 minutes de jeu, les Parisiens ouvraient la marque grâce à une pénalité des 30 mètres, de leur ouvreur, sanctionnant une faute Castraise en mêlée. Le CO en difficulté sur ce secteur en début de partie, se voyait sanctionner d’un carton blanc à la 10ème minute de jeu. En supériorité numérique, les Parisiens optaient pour la pénaltouche. Après une prise de balle de Macalou en milieu d’alignement, le demi mêlée Parisien ouvrait le jeu sur sa ligne de trois quarts, qui, par l’intermédiaire de son centre arrivait à faire la différence pour donner à hauteur à son arrière, qui n’avait plus qu’à aplatir aux pieds des poteaux. Avec la transformation, c’est Paris qui menait à la 12ème minute de jeu sur le score de 10 à 0. Le CO n'abdiquait pas, et à la 17ème minute de jeu après une prise de balle en touche de Yoann TANGA, les avants du CO progressaient sur un ballon porté dans le camp des Parisiens, et profitaient de l’avantage signalé par l’arbitre. Maxime JAVAUX adressait un judicieux coup de pied au-dessus de la ligne de trois quarts Parisiens, repris par François FONTAINE qui servait à hauteur son ailier Gaëtan AVIZOU, qui repris à 5 mètres de l’en-but Parisien offrait l’essai à Jean-Charles ICART venu en soutien. Le CO recollait au score avec la transformation pour revenir à 10 à 7. Joie de courte durée, puisque Paul SAUZARET se voyait écoper d’un carton jaune à la 20ème minute de jeu pour jeu dangereux. Malgré cette nouvelle infériorité numérique, Maxime JAVAUX à la 25ème minute de jeu permettait aux Castrais de revenir à égalité 10 à 10. Dans les arrêts de jeu de la 1ère mi-temps, suite à un très bon conteste de Baptiste DELAPORTE, et un enchaînement de Jean-Charles ICART, qui créait un point de fixation à 5 mètres l’en-but Parisien, Jérémy FERNANDEZ lançait Tudor STROE pour le deuxième Castrais, qui avec la transformation de Maxime JAVAUX, permettait au CO de virer en tête à la pause (10 à 17).
Dès l’entame de la 2ème mi-temps Baptiste BONNET allait porter un coup fatal aux Parisiens, en interceptant un ballon sur une attaque Parisienne, pour aller marquer le troisième essai Castrais, qui avec la transformation, permettait au CO de prendre un avantage de 14 points au score (10 à 24). Le CO en profitait pour rajouter une nouvelle pénalité à la 46ème minute de jeu par l’intermédiaire de Maxime JAVAUX pour une faute au sol Parisienne (10 à 27). La fin du match sera à l’avantage des Parisiens qui seront récompensés par deux nouveaux essais à la 53ème et la 82ème minute de jeu, portant le score avec les transformations à 24 à 27.
Prochaine rencontre CO-Montpellier, le dimanche 6 novembre à 15h00 au stade du Rey à Castres.

Résumé 6ème journée

Castres – Montpellier : 31 – 12

Après leur victoire le week-end dernier à Paris, les Espoirs du CO avaient à cœur de confirmer ce bon résultat à domicile face aux héraultais de Montpellier. Mission accomplie pour cette jeune équipe du CO, qui peut avoir un seul regret, c’est d’avoir laissé échapper le point de bonus offensif en toute fin de match…

La partie avait démarré sous un temps hivernale, et c’est l’artilleur maison, Maxime JAVAUX qui ouvrait le score sur pénalité dès la 4ème minute de jeu (3-0). Malgré la pluie, la stratégie des castrais était de tenir le ballon pour mettre cette équipe de Montpellier sous pression. Les Héraultais avaient fait le choix d’occuper le camp castrais par du jeu au pied. A ce jeu, c’est le CO par l’intermédiaire de Kélian JAMINET qui trouvait la faille dans la défense Héraultaise, pour marquer le 1er essai de la partie, après un bon travail des avants, et un renversement de jeu de Jérémy FERNANDEZ, qui permettait à Kélian de marquer en bonne position, et avec la transformation de Maxime JAVAUX, le CO menait à la 22ème minute de jeu sur le score de 10 à 0. Les Montpelliérains dans cette 1ère mi-temps subissaient la pression Castraise, et se mettaient régulièrement à la faute, ce qui se traduisait par un carton blanc à la 32ème minute de jeu. Maxime JAVAUX ne se privait pas de convertir la moindre faute Montpelliéraine, et avec trois nouvelles pénalités, il permettait à ses collègues de virer à la pause avec une avance confortable (19-0).
La deuxième mi-temps reprenait côté Castrais avec les mêmes intentions, puisque, Quentin LEFORT allait assommer définitivement cette équipe Héraultaise par deux nouveaux essais à la 46ème et 49ème minute de jeu avec une transformation de Maxime JAVAUX. Le CO s’envolait dès le début de cette deuxième mi-temps sur le score de 31 à 0. Après un gros coaching du banc Castrais, et une fin de match où le CO avait la possibilité à plusieurs reprises d’assurer son point de bonus offensif, mais soit par un péché de gourmandise, soit un manque de patiente proche de la ligne Héraultaise, c’est cette équipe de Montpellier qui allait marquer son 1er essai de la partie, sur une interception sur la ligne d’en-but et après une course de pratiquement 100 mètres, et ouvrir son compteur point (31 à 5). Ce premier essai Montpelliérains redonnait de l’enthousiasme à cette équipe, qui multipliait les temps de jeu, et trouvait une deuxième fois la solution par son centre au pied des poteaux castrais, avec la transformation, c’est Montpellier qui était les derniers à frapper dans cette partie, pour finalement finir avec les honneurs sur le score de 31 à 12. Avec cette victoire, le CO se positionne à la 3ème place du classement, avant de se déplacer le week-end prochain chez le dauphin catalan de l’USAP.

Résumé 7ème journée

Perpignan – Castres : 42 – 12
 
En déplacement chez les Catalans de l’USAP, nos espoirs avaient à cœur de s’étalonner face au leader de cette poule. Le coup d’envoi était à peine donné que le CO était cueilli à froid dès la 1ère minute de jeu en encaissant un essai en coin non transformé (5-0). Malgré cette entame délicate, le CO réagissait dès la 15ème minute de jeu sur pénalité par l’intermédiaire de Maxime JAVAUX (5-3). Durant cette 1ère mi-temps les avants castrais mettaient la mêlée Catalane en difficulté, et Maxime JAVAUX ne se privait pas de convertir les fautes Catalanes à la 25ème et 33ème minute de jeu (5-9). Les Catalans réduisaient l’écart par une pénalité à la 36ème minute de jeu pour ne plus être menés sur le score de 9 à 8 à la pause.
La deuxième mi-temps n’allait pas être du même acabit, dès la 45ème minute de jeu, l’arbitre de la rencontre sanctionnait les Castrais sur la ligne des 50 mètres. L’USAP choisissait la pénaltouche à 5 mètres de l’en-but Castrais. Suite à la touche, le maul s’organisait et finissait derrière la ligne Castraise. Après avoir résisté pendant plus d’une heure, le CO allait lâcher prise dans les 10 dernières minutes de jeu en encaissant trois nouveaux essais, qui permettaient aux Catalans de conforter leur bonus offensif amplement mérité.
Les Castrais, pourtant combatifs, n’ont rien pu faire face à la puissance catalane et au jeu productif et efficace mis en place par ces derniers qui étaient en pleine confiance durant cette deuxième période.
Les bleus et blancs devront repartir de l’avant lors de la réception des Bayonnais le week-end prochain.

Résumé 8ème journée

Castres - Bayonne : 17 - 41
Dès l'entame, 2ème minute de jeu, cette équipe de Bayonne, qui a pris le vent, montrait sa puissance suite à une faute de la mêlée castraise qui était sanctionnée d'une pénalité, concrétisée par RAGOZZI (0/3). Les actions s'enchaînaient et une touche rapidement jouée surprenait  tous les Castrais, c'était le premier essai de l'Aviron (8ème minute) qui était aplati par LESTRADE et transformé par RAGOZZI (0/10). Un premier quart d'heure difficile pour les Olympiens mais à la 19ème minute, démarrant d'une mêlée et avec plusieurs temps de jeu, les Castrais bénéficiaient d'une pénalité qui était transformée par François FONTAINE (3/13). Mais les Bayonnais grâce à une bonne mêlée allaient de nouveau scorer par un nouvel essai d'ALACCHI, transformé par RAGOZZI (3/20). L'Aviron allait encore accentuer l'écart à la 35ème en prenant le bonus offensif, à partir d'une touche et un jeu huilé qui concrétisait l'efficacité de cette équipe. Essai d'ALETTI, transformé par RAGOZZI.
Score à la mi-temps: 3-27
Alors que les Castrais, remobilisés par leurs entraineurs pour faire une bonne 2ème partie avec le vent, se trouvaient dans les 22 mètres adverses pour jouer une touche proche de la ligne, ils perdaient le ballon et les Bayonnais allaient en profiter pour remonter tout le terrain et, après plusieurs temps de jeu, allaient marquer leur 4ème essai par l'intermédiaire de LESTRADE, transformation de RAGOZZI à la 44ème minute (3/34). Mais c'était sans compter sur l'état d'esprit de nos jeunes et François FONTAINE qui allait contre attaquer et offrir un ballon d'essai à Quentin LEFORT, premier essai pour le CO à la 49ème, transformé par François FONTAINE qui ramenait les Castrais à 10/34. A la 58ème minute, un essai de pénalité, suite à une faute castraise en mêlée, avec un carton blanc en prime, allait alourdir le score, transformation de RAGAZZI (10/41).Deux minutes plus tard, Quentin LEFORT tentait une interception sur une passe flottante de l'adversaire et allait marquer le deuxième essai Castrais, transformation de François FONTAINE. Le score était de 17/41 et n'allait plus bouger jusqu'à la fin, malgré une intrusion de Kylian JAMINET dans l'en-but Bayonnais mais refusé par l'arbitre pour un en-avant.
Prochaine rencontre le dimanche 4 Décembre à PAU.

Résumé 9ème journée

Castres - Bayonne : 17 - 41
Dès l'entame, 2ème minute de jeu, cette équipe de Bayonne, qui a pris le vent, montrait sa puissance suite à une faute de la mêlée castraise qui était sanctionnée d'une pénalité, concrétisée par RAGOZZI (0/3). Les actions s'enchaînaient et une touche rapidement jouée surprenait  tous les Castrais, c'était le premier essai de l'Aviron (8ème minute) qui était aplati par LESTRADE et transformé par RAGOZZI (0/10). Un premier quart d'heure difficile pour les Olympiens mais à la 19ème minute, démarrant d'une mêlée et avec plusieurs temps de jeu, les Castrais bénéficiaient d'une pénalité qui était transformée par François FONTAINE (3/13). Mais les Bayonnais grâce à une bonne mêlée allaient de nouveau scorer par un nouvel essai d'ALACCHI, transformé par RAGOZZI (3/20). L'Aviron allait encore accentuer l'écart à la 35ème en prenant le bonus offensif, à partir d'une touche et un jeu huilé qui concrétisait l'efficacité de cette équipe. Essai d'ALETTI, transformé par RAGOZZI.
Score à la mi-temps: 3-27
Alors que les Castrais, remobilisés par leurs entraineurs pour faire une bonne 2ème partie avec le vent, se trouvaient dans les 22 mètres adverses pour jouer une touche proche de la ligne, ils perdaient le ballon et les Bayonnais allaient en profiter pour remonter tout le terrain et, après plusieurs temps de jeu, allaient marquer leur 4ème essai par l'intermédiaire de LESTRADE, transformation de RAGOZZI à la 44ème minute (3/34). Mais c'était sans compter sur l'état d'esprit de nos jeunes et François FONTAINE qui allait contre attaquer et offrir un ballon d'essai à Quentin LEFORT, premier essai pour le CO à la 49ème, transformé par François FONTAINE qui ramenait les Castrais à 10/34. A la 58ème minute, un essai de pénalité, suite à une faute castraise en mêlée, avec un carton blanc en prime, allait alourdir le score, transformation de RAGAZZI (10/41).Deux minutes plus tard, Quentin LEFORT tentait une interception sur une passe flottante de l'adversaire et allait marquer le deuxième essai Castrais, transformation de François FONTAINE. Le score était de 17/41 et n'allait plus bouger jusqu'à la fin, malgré une intrusion de Kylian JAMINET dans l'en-but Bayonnais mais refusé par l'arbitre pour un en-avant.
Prochaine rencontre le dimanche 4 Décembre à PAU.

Résumé 10ème journée

Castres  – Toulon  : 20 - 19
Les Espoirs arrachent la victoire face à Toulon.
En recevant les Toulonnais pour la 12ème journée de championnat espoirs dimanche après-midi au stade du Rey, les espoirs du CO ne sont pas passés loin de l’accident. Face à de rugueux Toulonnais, le match avait mal débuté, puisque seulement après 1 minute de jeu, le pack castrais était sanctionné, et l’ouvreur Toulonnais ouvrait le score sur pénalité des 25 mètres à gauche des poteaux (0-3). Les Toulonnais s’appuyant sur une bonne conquête et un jeu d’occupation, mettaient dans cette première mi-temps nos jeunes espoirs souvent à la faute, et leur buteur Anthony BELLEAU ne se privait pas de faire gonfler leur avance par trois nouvelles pénalités (16ème,21ème et 30ème minute de jeu) pour mener 12 à 0. Il aura fallu attendre la 40ème minute de jeu pour voir Maxime JAVAUX inscrire les premiers points dans ce match (3 à 12).
Dès l’entame de la 2ème mi-temps, piqués au vif, les Castrais réagissaient en inscrivant à la 46ème minute de jeu un essai par l’intermédiaire de Cédric GATTI avec la transformation de Maxime JAVAUX, et le CO revenait à deux points des Toulonnais (10 à 12). Cet essai redonnait de l’espoir et de l’allant aux Castrais, qui récidivait à la 56ème minute de jeu par un nouvel essai de Gaëtan AVIZOU, qui suite à un long coup de pied de François FONTAINE, grillé la politesse aux derniers défenseurs Toulonnais pour marquer aux pieds des poteaux. Avec la transformation de Maxime JAVAUX, le CO prenait les commandes du match pour mener 17 à 12. Les Toulonnais avec ces deux essais encaissaient dans le premier quart d’heure de la 2ème mi-temps, accusaient le coup, et le CO en profitait pour mettre la pression sur cette équipe et bénéficier d’une pénalité que Maxime JAVAUX ne se privait pas de transformer pour porter leur avance à + 9. (20 à 12). Avec ce nouvel essai et cette pénalité, le CO pouvait entrevoir le bonus offensif, mais la mêlée Castraise souvent mise en difficulté sur cette partie, allait se faire sanctionner dans les ultimes dernières minutes de la partie, par un essai de pénalité, qui avec la transformation permettait aux Toulonnais de revenir dans le bonus défensif et de croire à une victoire dans le « money time » (20 à 19). Le CO ne lâchait pas l’affaire et au contraire, sur le coup de renvoi récupérer le ballon, et bénéficier par plusieurs temps de jeu, d’une nouvelle pénalité, que Maxime JAVAUX bottait en touche, pour finalement clôturer cette partie.
Avec cette victoire le CO occupe la 10ème place de cette poule Elite Espoirs à 4 points d’une place qualificative, et à 11 points du 1er relégable.
Le CO se rendra ce dimanche 15 janvier en terre Agenaise pour clôturer cette phase aller du championnat Espoirs.

Résumé 11ème journée

Agen 19 – Castres 12
Les Espoirs du CO ramènent un point de bonus défensif d’Agen.
C’est un sentiment de frustration qui dominait dans la tête de nos jeunes Espoirs à l’issue de cette rencontre. En effet, les espoirs ne sont pas passés loin d’une belle surprise en terre Agenaise.
C’est Agen qui ouvre le tableau d’affichage en inscrivant deux pénalités par leur demi-mêlée LANAVE à la 2ème et 4ème minute de jeu pour un hors-jeu de ligne et une faute en mêlée fermée. Le CO réagissait à la 6ème minute de jeu après une belle conquête en touche aux 40 mètres castrais, autour d’un ballon porté qui allait se terminer dans les 22 mètres agenais par une faute, mais Maxime JAVAUX manquait l’occasion, des 22 mètres légèrement à gauche des poteaux, de réduire le score. C’était partie remise, puisque sur un long renvoi des 22 mètres agenais, Imad BOUHEDJEUR transperçait la défense, avant de se faire reprendre à 5 mètres de la ligne d’essai agenaise, le ballon était rapidement libéré, mais la défense de l'équipe du Lot et Garonne se mettait à la faute. Maxime JAVAUX cette fois réduisait la marque à 6 à 3 à la 11ème minute de jeu. Dans la foulée, le CO récupérait une nouvelle pénalité aux 40 mètres en face des poteaux, mais malheureusement Maxime JAVAUX ratait la cible. Le jeu s’équilibrait entre les deux équipes, et c’est sur la mêlée qu’Agen allait prendre l’ascendant dans cette partie, puisqu'à la 23ème minute de jeu, le SUA bénéficiait d’une nouvelle pénalité à 25 mètres légèrement à droite des poteaux pour porter le score à 9 à 3  en faveur d’Agen. Le CO n’abdiquait pas, au contraire, après une conquête en touche, Jérémy FERNANDEZ faisait travailler ses avants sur plusieurs temps de jeu, et, on sentait l’essai tout proche ..... Mais Julien GROLLEAU se faisait bloquer debout dans l’en-but agenais avec le ballon, et l’arbitre redonnait la possession du ballon aux adversaires par une mêlée à 5 mètres. Sous la pression castraise, le demi d’ouverture ratait son dégagement, mais trompait la vigilance du dernier rempart castrais Imad BOUHEDJEUR qui glissa au moment de se saisir du ballon, et avec la complicité du rebond, celui-ci profitait au centre agenais qui avait suivi l’action pour aller 100 mètres plus loin offrir à son ouvreur le seul essai de cette partie entre les poteaux, avec la transformation, Agen prenait un net avantage avant la mi-temps (16 à 3).
Trop indisciplinés en 2ème mi-temps, les castrais se voyaient sanctionner, à la 62ème minute de jeu, par un carton jaune pour un plaquage à retardement, et à la 69ème pour une faute en mêlée. A 13 contre 15, malgré un bon état d’esprit des Castrais, la situation se compliquait un peu plus, malgré trois nouvelles pénalités en faveur des Castrais contre une côté agenais, c’est finalement Agen qui, avec cet essai inscrit en 1ère mi-temps, s’assurait le gain de la partie sur le score de 19 à 12. Le CO se contentait de son point de bonus défensif, maigre consolation au vu de l’investissement des garçons…
Le CO se rendra ce dimanche 22 janvier à Montferrand dans le cadre de la 14ème journée de championnat Espoirs Elite 1.

Résumé 12ème journée

La rencontre démarrait très vite, puisque, seulement, après 2 minutes de jeu, c’est Castres qui ouvrait le score sur une pénalité de Maxime JAVAUX. Mais à peine 5 minutes plus tard, l'ASM faisait parler sa puissance et après une longue séquence de jeu inscrivait le 1er essai, avec la transformation, l’ASM prenait l’avantage au score (7 à 3). Pour leur retour en terre auvergnate, François FONTAINE et Imad BOUHEDJEUR avaient à cœur de produire une belle prestation face à leurs anciens partenaires, mais malheureusement, après 12 minutes de jeu, grosse déception pour Imad BOUHEDJEUR qui se blessait à l’ischio jambier, et, était contraint de laisser sa place à Jérémy FERNANDEZ à l’arrière, qui à peine entré, se faisait remarquer en inscrivant le 1er essai Castrais à la 16ème minute de jeu après un beau mouvement de jeu qui se terminait dans l’en-but Montferrandais . Malgré l’échec de la transformation, c’est le CO qui reprenait l’avantage (7 à 8). La rencontre qui se jouait sur un terrain synthétique favorisait la vitesse, et les supporters venus nombreux appréciaient le spectacle. A la 24ème minute de jeu, après une touche manquée des Castrais, l’arrière Montferrandais relançait le jeu, et après plusieurs temps de jeu, l’ASM trouvait la faille dans la défense Castraise, pour inscrire le 2ème essai de l’ASM, avec la transformation l’ASM reprenait les commandes ( 14 à 8). Malgré une nouvelle pénalité de Maxime JAVAUX à la 27ème minute de jeu (14 à 11), l’ASM, sur un exploit individuel du 3ème ligne de Judicaël Cancoriet, assommait le CO juste avant la mi-temps, en inscrivant un nouvel essai entre les poteaux (21 à 11). Une nouvelle pénalité dès l’entame de la 2ème mi-temps de l’ASM (24 à 11) alourdissait le score et nombreux pensaient que le sort du match était joué.... Mais, c’était sans compter sur la détermination et l’excellent état d’esprit de cette équipe Castraise, pour qu’elle reprenne les choses en main en inscrivant deux nouveaux essais par Faraï MUDARIKI à la 52ème, transformé, et Gaëtan AVIZOU à 55ème minute, non transformé pour revenir à un petit point (24 à 23). L'ASM doutait, et c’est Castres qui passait devant au score avec une nouvelle pénalité de Maxime JAVAUX à même pas 10 minutes de la fin du match (24 à 26). Il faudra une série de mêlées rejouées à 5 minutes du coup de sifflet final, à 40m des poteaux Castrais pour que l'ASM récupère une dernière pénalité, et remporte cette rencontre sur le score de 27 à 26. Le CO revient avec un nouveau point de bonus défensif, après celui acquis à Agen le week-end dernier.
Le CO recevra l’UBB ce dimanche à 15h00 au stade du Rey.

Résumé 13ème journée

Les Espoirs du CO s’offrent le bonus offensif face au St Français.
 
En recevant le Stade Français pour cette 18ème journée de championnat Elite, ce dimanche après-midi au Stade du Rey, les espoirs du Castres Olympique voulaient confirmer le bon résultat du week-end dernier à Narbonne.

 
Malgré un début de match à l’avantage des Parisiens qui se traduisait sur le panneau d’affichage par un essai de leur arrière DAWAI et transformé par leur ouvreur FRISCH (11e 0-7), le CO plus dominateur en mêlée fermée et en touche,  allait revenir dans la partie en inscrivant deux essais, par l’intermédiaire, de Julien GROLLEAU (17e) et Yoann TANGA (21e), pour porter le score à (10 à 7). Le St Français revenait dans la partie suite à une faute Castraise dans leur 22 mètres sur pénalité (10-10). Mais trop indiscipliné, le Stade Français était réduit à 14, suite à l’exclusion du pilier droit pour fautes répétées en mêlée. Le CO en profitait pour inscrire deux nouveaux essais sur une recette qui avait bien fonctionné jusqu’à présent, c’est-à-dire touches et ballons portés. Et à ce jeu c’est Eric SIONE (31e) et Paul SAUZARET (38e) qui inscrivaient ces deux nouveaux essais pour mener sur le score de 22 à 10 et le bonus offensif en poche, à la mi-temps.

 
Un début de deuxième mi-temps plus approximatif, où il aura fallu attendre l’heure de jeu pour voir un nouvel essai Castrais inscrit par Baptiste BONNET tout juste entré en cours de match, suite à une récupération de balle de Faraï MUDARIKI, qui comme un ¾ feintait la passe, et après un sprint de 30 mètres, gardait la lucidité pour servir son ailier Baptiste BONNET dans le couloir des 15 mètres, qui après avoir servi Jean-Charles ICART à son intérieur, allait pointer le 5ème essai Castrais, avec la transformation de Kylian JAMINET, le CO prenait le large au score (27 à 10). Un peu de relâchement du côté Castrais, et c’est le Stade Français qui en profitait pour inscrire un deuxième essai aux pieds des poteaux Castrais (27 à 17). Le mot de la fin allait être aux Castrais qui parachevaient le travail par un dernier essai de Quentin LEFORT, suite à un bon travail de Jordan LADHUIE autour de sa mêlée, relayé par Jérémy FERNANDEZ, qui après une dernière fixation, pouvait servir à son intérieur Quentin LEFORT, avec la transformation de Kylian JAMINET, le CO assurait définitivement sa victoire bonifiée (34 à 17).
Un grand MERCI à l’Amicale des supporters et au public venus nombreux encourager ces jeunes pour cette nouvelle victoire, ainsi cela  leur permet de pointer à 7ème place de cette poule avec 46 points et seulement 1 point d’une place qualificative.

 
Prochaine rencontre ce dimanche 5 mars à 15h00 à Montpellier.
 

Résumé 14ème journée


Les Espoirs du CO étrillent l’USAP
A Labruguière : Castres 47 – Perpignan 14
MT : 26-7 ; arbitrage de M. Roche (Auvergne)
Vainqueurs :  5 E Fernandez (10, 47), Zanarelli (19), Icart (60), Lefort (80) ; 4 P (6, 21, 27, 40) et  4 T (10, 19, 47, 60) de Javaux ; 1 T Jaminet (80).
Vaincus : 2 E Lajarrige (38) ; Gendre (53) ; 2 T Ramon.
Castres : Jaminet ; Lefort, Icart, Zanarelli, Avizou ; (o) Javaux, (m) Fernandez ; Tanga, Ladhuie, Delaporte ; Hannoyer, El Ghoul ; Mudariki, Sauzaret, Grolleau et Atia, Nehme, Mastrosimone, Gatti, Lecoq, Bouzon, Bouhedjeur, De Souza.
USAP : Laporte ; Lajarrige, Lucas, Barrango, Abanga ; (o) Marty, (m) Ramon ; Gendre, Majean, Picault ; Plaza, Angeis ; Sauzaret, Blanc, Tougne et Pastor, Lemaire, Chapon, Lachizzi, Reynaud, Duffau, Octmann, Jones.
 
Les Espoirs du Castres Olympique n’ont laissé aucune chance aux Catalans, pourtant leaders du championnat,  sur la pelouse de Labruguière. Si parfois on se dit qu’il est préférable de commencer la partie face au vent pour bénéficier de son aide en 2ème période, ce ne fut pas le cas hier. En 20 minutes, les Tarnais ont assommé leurs visiteurs. On a vu dès l’entame que les Catalans étaient en panne d’inspiration pour se dépêtrer d’une équipe castraise pressante à tous les niveaux et de plus alimentant son tableau avec un sans-faute de son ouvreur-buteur, auteur de 20 points. Empruntés, maladroits à l’approche de la ligne en première période, les Usapistes auraient pu espérer bénéficier du vent pour occuper le terrain et marquer après la pause, mais les Castrais, avec une défense intraitable ont fait échouer la plupart de leurs offensives et ont également fait preuve d’un grand réalisme lorsqu’ils sont venus dans le camp adverse. Même en serrant les rangs en fin de partie, alors que le CO était venu s’installer dans leurs 5 m, les Perpignanais n’ont pas été en mesure d’endiguer la volonté castraise d’aller chercher le bonus offensif. Un essai qui a fait figure de symbole entre  une équipe tarnaise volontaire, soudée, efficace sur les points de rencontre avec moult ballons récupérés au combat, réaliste au pied comme à la main et une formation catalane beaucoup trop timorée à l’entame du match et incapable de refaire surface psychologiquement. Belle et bonne victoire bonifiée pour le CO.  

 
Prochaine rencontre le samedi 25 mars à 16h00 à Bayonne.