Suivez-nous sur Facebook Castres Olympique Officiel   Twitter Castres Olympique Officiel
 
Interview Yannick Caballero

News du 13 février 2014

Yannick Caballero revient sur la rencontre de samedi dernier face à Oyonnax au stade Pierre-Antoine et évoque le déplacement de demain, à Toulon, pour la 19e journée de TOP 14.

Yannick, peux-tu revenir sur la courte victoire face à Oyonnax (17-16) ?

On savait que ça allait être difficile, on revenait de vacances avec la tête un peu à l'envers suite à la belle correction que l'on avait pris au Stade Français. Nous avions eu une explication en début de semaine lors de la séance vidéo, rien de grave, nous n'avions pas tout remis en cause. Puis nous avons rapidement basculé sur la réception d'Oyonnax. On savait que cela pouvait être un match piège, que cela pouvait être un tournant dans la saison. Oyonnax est une belle équipe, très forte dans le combat. Par contre, avec ces conditions météo et ce terrain gras, il ne fallait pas s'attendre à de grandes envolées.

Vous avez eu un avant-match particulièrement perturbé avec deux forfaits de dernière minute

Le jour du match, au moment de la collation, on a appris que Dan ne pourrait pas jouer, il a donc fallu se réorganiser. Au cours de l'échauffement, c'est Rémi Lamerat qui s'est « pété », nous avons donc dû nous réorganiser sur la réorganisation ! Mais on savait, même si cela s'annonçait compliqué, de quoi nous étions capables. Après, au bout de 14 secondes, on a encaissé l'essai le plus rapide de l'histoire du TOP 14. On partait donc avec un handicap de 7 points, il fallait vite se resserrer. On était obligés de réagir, nous avions à cœur de rester invaincus à domicile, c'est ce qui fera qu'on sera peut être dans les 6 à la fin de la saison. Il n'y avait pas moyen que sur ces 80 minutes, on se gâche l'ensemble de la saison. Il a fallu faire preuve de force et de courage. Ce match, on aurait pu le perdre comme le gagner, on l'a gagné que d'un point mais c'était suffisant.

Dans quel état d'esprit êtes vous cette semaine ?

Cette semaine, nous avons récupéré nos internationaux français et étrangers. Brice (Dulin) ne pourra pas être aligné mais les autres seront opérationnels. Trois rencontres périlleuses nous attendent (Toulon, Stade Toulousain, Racing Métro 92), c'est important de prendre les matchs les uns après les autres.

Ce match contre Toulon demain, y voyez-vous une revanche par rapport à la finale du championnat 2013?

Pour eux, cela peut leur servir de motivation. Pour nous, pas vraiment, la finale était la saison dernière, cette année, c'est une nouvelle saison.

Toulon, c'est un gros morceau et un concurrent direct. On va bien sur se déplacer avec de l'ambition, leur montrer un bon visage, pas comme celui que l'on a montré au Stade Français. Nous voulons faire une belle partie, ne pas baisser les bras.

Ils auront forcement à cœur de nous passer devant au classement, et de faire une meilleure partie que lors de leur dernier match à domicile contre Biarritz, où ils se sont imposés en fin de rencontre.

Actus de la LNR

Top 14, J1 - Toulouse ? Oyonnax : Toulouse ne se rassure pas

Top 14, J1 - Brive ? La Rochelle : le CAB démarre fort

Toutes les actus de la LNR
 
Publicité