Suivez-nous sur Facebook Castres Olympique Officiel   Twitter Castres Olympique Officiel
 
Interview de Matthias Rolland

News du 6 février 2014

 Notre manager Matthias Rolland évoque la semaine de préparation avant la réception d'Oyonnax samedi à 18h30 au stade Pierre-Antoine.

Peux-tu nous faire un point sur l'état des troupes entre le tournoi des 6 Nations et les blessures ?
Nous avons beaucoup d'internationaux. Déjà au niveau des piliers, il nous en manque 3 (Peikrishvili avec la Géorgie ; Lazar avec la Roumanie ; Forestier avec la France). Nous avons également Max Evans avec l'Ecosse; puis Ibrahim Diarra et Brice Dulin avec le XV de France.
Forcément, nous avons quelques blessés qui viennent se greffer à ces absences (Talès, Martial notamment) ; c'est donc une semaine particulière pour nous, les joueurs sont peu nombreux à l'entrainement. Il n'y avait que 8 trois quarts mardi.

Comment s'est déroulée le début de semaine après les quelques jours de vacances ?

On a fait un gros retour vidéo lundi, les entraineurs ont essayé d'analyser pourquoi nous étions passés à côté du match face au Stade Français, la séance a été longue. Ces rencontres, à la veille des vacances, sont toujours difficiles à gérer.
Au niveau du staff, nous aurions peut être du mettre davantage les joueurs en alerte. Il y a également eu des problèmes de comportement sur le terrain. C'est important de dire les choses quand ça va bien mais également quand ça ne va pas. Suite à cette séance vidéo, on a rapidement basculé sur la rencontre de samedi face à Oyonnax.

Peux-tu justement nous parler de vos futurs adversaires ?

On sait que Christophe Urios est un joueur emblématique du club, qui a été directeur du centre de formation et entraineur de l'équipe 1. C'est quelqu'un de très fier, qui aura à cœur de venir faire un gros match à Castres. Depuis le début de la saison, Oyonnax a accroché beaucoup d'équipes ; certes ils n'ont encore jamais gagné à l'extérieur, mais de notre côté, nous ne nous sommes imposés qu'à Montpellier.
A chaque match, ils ne sont jamais loin, il faut être très très méfiant face à cette équipe et réellement la considérer car elle est particulièrement difficile à manœuvrer. Les joueurs en sont totalement conscients. C'est dommage qu'une semaine de vacances ait séparé nos deux matchs, ça aurait été bien d'enchainer de suite après la déconvenue au Stade Français. Mais les joueurs ont à cœur de se racheter.


Quel message souhaites-tu faire passer aux supporters?
J'aimerais dire aux supporters qu'ils ont eu la chance de voir de beaux matchs à domicile cette saison, il y a une très belle ambiance à Pierre-Antoine, c'est un véritable chaudron. Au niveau comptable, ce match contre Oyonnax est tout aussi important que celui contre le Stade Toulousain dans deux semaines. C'est pourquoi nous avons vraiment besoin de tout notre public samedi, les joueurs ont besoin de leur soutien et de leurs encouragements pour se surpasser !

 

Actus de la LNR

PRO D2, Massy ? Olivier Nier : « une dynamique en lien avec l'ADN du club »

TOP 14, Grenoble ? Laurent Bouchet : « Ne pas se maintenir seulement le dernier jour? »

Toutes les actus de la LNR
 
Publicité