Suivez-nous sur Facebook Castres Olympique Officiel   Twitter Castres Olympique Officiel
 
Interview d'un jeune Espoir du Castres Olympique

News du 7 janvier 2014

A 21 ans, Florian Houerie évolue au Castres Olympique depuis 4 ans. Ce pilier d'1,75m et de 112 kilos est en contrat Espoir avec le club jusqu'en juin 2015. Depuis le début de la saison, il a été dans le groupe à six reprises, et a même été remplaçant lors du match CO/UBB vendredi dernier.

Peux-tu nous parler de ton parcours ?
J'ai commencé le rugby à Argeles-Gazost, avant de partir à Tarbes en Cadets. En Crabos, j'ai eu José Diaz au téléphone, qui m'a incité à venir participer à une journée de détection au CO. Je me suis dit : pourquoi pas le tenter ? Cela a été concluant, j'y suis maintenant depuis 4 ans. J'ai fait le centre de formation, j'ai été conventionné pendant 3 ans, ce qui m'a permis d'obtenir un DUT Tech de CO avec des horaires aménagés, en parallèle des entrainements rugby. Maintenant, j'ai un contrat Espoir jusqu'en juin 2015 et je suis également une formation d'anglais le reste du temps !

Comment se passe l'entrainement au quotidien avec les pros ? 
J'ai fait la préparation avec eux cet été, et à l'issue de cette préparation, ils m'ont gardé. Lorsque je ne suis pas dans le groupe, je joue avec les Espoirs le week-end. C'est sur que s'entrainer avec les pro est différent, c'est structuré différemment, c'est encore plus rigoureux. Là, je côtoie des joueurs qui jouent depuis dix ans en TOP 14. Cela me permet de progresser au quotidien au niveau du contact, de la vitesse ou encore de la technique. En plus, ils sont tous très gentils avec moi, ils m'aident, me mettent à l'aise et me donnent des combines pour progresser.

Quel est ton objectif ?
Mon but est bien sur de devenir un joueur de rugby professionnel. Je ne sais pas si je peux y arriver ni quand cela arrivera mais si je peux, j'aimerais rester à Castres. J'aime cette ville, je m'y sens bien, et surtout je me sens bien dans le club, dans tous les secteurs (avec l'encadrement des pros, des jeunes, du centre de formation...). Ici, l'ambiance est vraiment bonne. Après 4 ans à Castres, je me sens un peu comme chez moi, je m'y suis attaché, donc si j'ai l'opportunité de rester ici, je n'hésiterai pas !

Actus de la LNR

Discipline, le communiqué du 22 octobre 2014

Champions Cup, J2 ? Peut mieux faire !

Toutes les actus de la LNR
 
Publicité